27/07/2020

Plan Canicule 

Comme chaque année depuis la loi du 30 juin 2004 qui institue un dispositif de veille et d’alerte en cas  de risques climatiques, un Plan Canicule est mis en place jusqu’au 15 septembre 2020.
Une attention particulière est portée aux personnes fragilisées vivant à domicile : les personnes de plus de 65 ans, les personnes invalides de plus de 60 ans, et les personnes de moins de 60 ans en situation de handicap, ainsi qu’aux personnes vulnérables.

Niveaux canicule .jpg

Les niveaux de vigilance météorologique :

- Niveau 1, vigilance verte : jusqu’au 15 septembre, mise en œuvre d’un dispositif d’information préventive.
- Niveau 2, vigilance jaune : avertissement chaleur, la préfecture renforce les mesures de communication. Il est recommandé aux populations d’être attentives et de ne pas pratiquer d’activités physiques de manière trop intensive.
- Niveau 3, vigilance orange : alerte canicule – déclenchée par le préfet. Pour que le plan Canicule se déclenche, il faut que sur trois jours, les températures minimales (la nuit) atteignent 19° et les températures maximales 35°. D’autres facteurs peuvent être pris en compte pour le plan Canicule : écarts aux seuils de température, humidité de l’air et ozone. Les établissements de santé mettent en place leurs protocoles.
- Niveau 4, vigilance rouge : mobilisation maximale – alerte déclenchée par le Premier ministre. Implication de l’ensemble des services dans la mise en œuvre de protection générale des populations.


Comprendre le risque pour mieux agir en cas d’épisode de canicule

La chaleur a un impact très rapide. L’état de santé des personnes les plus fragiles peut se dégrader rapidement et nécessiter des soins urgents. Chaque année, on observe pendant les épisodes de fortes chaleurs des recours aux soins pour des pathologies spécifiquement ou en grande partie dus à l’exposition à la chaleur : coup de chaleur ou hyperthermie, déshydratation et hyponatrémie. Les atteintes les plus graves peuvent conduire à des séquelles très importantes voire au décès.

Des mesures de protection simples pour moins souffrir de la chaleur :

 
En cas de forte chaleur, il est recommandé de boire beaucoup d’eau, de manger, de mouiller son corps et de se ventiler. Pour garder la fraîcheur chez soi, il est conseillé de garder ses volets fermés. Il faut éviter l’alcool et les efforts physiques. Enfin, il ne faut pas hésiter à donner des nouvelles à ses proches régulièrement et à contacter un médecin en cas de faiblesse ou de malaise.

Les élus et le C.C.A.S. seront chargés d’appeler les personnes vulnérables pour prendre de leurs nouvelles et leur rappeler les précautions d’usages. 

Si vous connaissez des personnes en situation de vulnérabilité n’hésitez pas à en informer les services de la mairie.

Continuons à porter attention à nos voisins, à nos anciens.



Plan canicule.png

Restriction d'eau 

Le préfet du Haut-Rhin a pris cinq arrêtés pour limiter la consommation d'eau dans le département, alors que la sécheresse s'intensifie. 
Les conditions estivales observées depuis plusieurs semaines associées à un déficit pluviométrique depuis le printemps ont entraîné une baisse générale des débits de l'ensemble des cours d’eau du département du Haut-Rhin. Les quelques passages pluvio-orageux prévus n’amélioreront pas durablement la situation.
Concernant les eaux souterraines, les niveaux sont globalement bas voire très bas, en particulier dans le sud du département.
La situation est préoccupante sur l’ensemble du département et particulièrement :
- dans le sud du département sur le bassin versant de l’Ill amont et de la Largue ;
- dans les vallées vosgiennes sur les bassins de la Doller amont, de la Lauch, de la Fecht, de la Weiss et de Liepvrette ;
- sur le bassin de la Thur en raison d’un soutien d’étiage plus faible que les années précédentes suite à la vidange pour travaux de réfection sur le barrage de Kruth.
Dans ce contexte météorologique, hydrologique et hydrogéologique, le préfet du Haut-Rhin a pris, ce jour, des arrêtés détaillant les mesures de restriction de l’usage de l’eau sur ces secteurs.

En ce sens, la municipalité a décidé d'arrêter les fontaines du village à l'exception de celle place des Tilleuls. 

Nous rappelons qu'il est strictement interdit de capter l'eau des fontaines.