RUCHER-ECOLE DE WATTWILLER
"Rucher des Sources"

Rue des Châtaigniers, 68700 Wattwiller


Le Syndicat des Apiculteurs du Canton de Cernay et environs y dispense ses cours pratiques et y organise tous les ans au mois de juin une journée Portes Ouvertes. C'est alors une occasion unique de partir à la découverte des abeilles et de leur miel. Et en famille, c'est toujours mieux !


Au programme de cette journée :
- accueil par des formateurs apicoles,
- visite du rucher,
- ouverture d'une ruche pour voir comment vivent les abeilles
- et avec un peu de chance, l'occasion de découvrir la reine et procéder à son marquage si ce n'est déjà fait.

Bon à savoir : le Syndicat fournit les combinaisons de protection pour approcher les abeilles au plus près.
Ce jour-là, les membres du Syndicat vous proposent sur place : petite restauration et buvette.

Vous vous intéressez aux abeilles ? voulez vous lancer dans l'apiculture ?
Plus d'info sur https://apiculteurscernay.fr/le-rucher-ecole/


EN PROJET : LA CONSTRUCTION D'UN RUCHER-ECOLE-MIELLERIE

Sur une parcelle communale située chemin rural dit Wolfenloch en lisière de forêt.

Projet conçu en partenariat avec le Syndicat des Apiculteurs du Canton de Cernay et Environs lequel a participé activement à la définition du bâtiment.

On dit que l'abeille est la "sentinelle de l'environnement."
Quand l'abeille disparaîtra, il ne restera plus que quatre ans à vivre à l'homme" (Albert Einstein)

DES ABEILLES, DES REINES ET DES RUCHES... EN SURSIS ?

Une société menacée par un fléau : Colony Collapse Disorder (CCD) ou Syndrome d'effondrement des colonies.

6 gestes pour aider et secourir les abeilles en détresse et faire connaître la menace qui pèse sur elles :

1. Consommez plus de miel !

De préférence du miel produit près de chez vous.

2. Plantez un jardin favorable aux abeilles et aux insectes

Jardins, balcons, pots... plantez autour de vous. Sans oublier de laisser pousser une zone "sauvage" propice à la biodiversité très appréciée des insectes et des abeilles.
Les plantes mellifères satisfont les besoins alimentaires et allongent la durée de vie des abeilles.
Les abeilles adorent les bulbes : dahlias, lis, nérines, glaëuls d'Abyssinie. En automne, les fleurs de crocus sont une nourriture riche pour l'hiver.
En sol sec/calcaire : coquelicots, origan, cardon, réséda, cameline...
En sol frais/humide : chicorée, verge d'or, phacélie, vipérine, grande bardane...

3. Faites la chasse aux pesticides et herbicides dans le jardin

4. Hébergez des abeilles

Fabriquez-leur un nid pour affronter l'hiver.


5. Parrainez une ruche ou une fraction de ruche

Les abeilles vous remercieront chaque année en vous envoyant des pots de miel correspondant à votre parrainage. A consommer pour vous-mêmes ou à offrir afin de faire connaître la nécessité de les protéger.

http://www.untoitpourlesabeilles.fr

6. Aidez à la lutte contre les frelons asiatiques

10 frelons suffisent à décimer une ruche entière ! Lorsque vous voyez un énorme nid sphérique dans un arbre, signalez-le en mairie.

LE SAVIEZ VOUS ?

Pour 1 kilo de miel, il faut butiner 1 million de fleurs soit l'équivalent d'1 tour de la terre pour butiner !!!

En France, 1 hectare de forêt vaut 1080 dollars alors que les services rendus à la nature par 1 ruche sont évalués à 1050 dollars : la VALEUR DE LA BIODIVERSITE.

Chelifer Cancroïde :
ce pseudo scorpion se nourrit d'acariens de poux, varroa et larves d'insectes. Il y a quelques décennies, il se trouvait dans chaque ruche. L'utilisation d'acaricide et de produits à base d'acide formique ont peu à peu conduit à sa disparition...

LES PRODUITS DE LA RUCHE

Véritable usine à trésors, la ruche est l'univers doré du miel, de la propolis (ciment de la ruche), de la gelée royale (nourriture de la reine), de la cire (construction des alvéoles) et de bien d'autres produits (pollen, venin) fabriqués par les abeilles.